Epargne & pension

Assurance pension pour particulier

Assurance épargne pension avec ou sans capital décès ou invalidité

Plus que jamais, il est important de se constituer une « poire pour la soif ».

Se préparer une épargne pour la pension et la commencer tôt, c’est s’assurer un plus grand capital, productif d’intérêts et ainsi compléter la pension légale en maintenant un niveau de vie acceptable.

Outre la pension légale d’autres piliers peuvent venir consolider votre capital à la retraite :

  • L’Epargne pension déductible jusqu’à un certain montant maximum – qui ne dépend pas du revenu – permet de bénéficier d’un avantage fiscal sur les montants épargnés d’un rendement moyen net annuel élevé. Sous forme d’Assurance groupe, prévue dans certaines entreprises, elle est constituée par l’employeur pour ses salariés.
    Nouveauté, dans les entreprises sans assurance collective (ou très faible), le travailleur peut constituer sa propre pension complémentaire.
  • L’Épargne à long terme, dont les primes versées dépendent du revenu avec un maximum annuel.
  • La Pension Libre Complémentaire pour travailleurs Salarié (PLCS), nouveauté, dans les entreprises sans assurance collective.

Epargnes souscrites à titre individuel par l’indépendant

  • L’Épargne pension, déductible jusqu’à un certain montant maximum, qui ne dépend pas du revenu et peut varier d’une année à l’autre,
  • L’Épargne à long terme, dont les primes versées dépendent du revenu avec un maximum annuel.
  • Le produit Pension Libre Complémentaire pour Indépendant (PLCI),
  • La Convention INAMI, destinée aux professions médicales.
  • Le dernier «bon moment», la souscrire à 55 ans : taxe fiscale de 8 % à l’âge de 60 ans ensuite versements jusqu’à 65 ans avec avantage fiscal et rentabilité, sans être imposé.

Placements

Épargnes sans avantage fiscal

Même si vous avez profité de tous les avantages fiscaux, rien ne vous empêche de continuer à épargner au moyen d’une épargne libre :

Deux types d’investissement :

  • Plus sécurisé avec moins de rendement,
  • Moins sécurisé avec la possibilité, suivant le marché, d’obtenir un meilleur rendement.

Un complément idéal aux épargnes-pension et aux épargnes à long terme. Vous déterminez le niveau de protection à appliquer (plus d’investissement en branche 21 ou 23).

Assurance épargne Branche 21

Pour combiner sécurité financière et rendement intéressant : c’est la formule à privilégier :

  • Taux d’intérêt garanti pour chaque versement,
  • Protection absolue du capital,
  • Fonds spécial de protection en cas de faillite de la compagnie d’assurances (jusqu’à 100 000 € par preneur et par compagnie),
  • Régime fiscal avantageux,
  • Pas de taxe sur les opérations boursières,
  • Pas de précompte mobilier, que ce soit à l’échéance, en cas de décès ou après 8 ans,
  • Pas de correction financière après 8 ans,
  • Taxe de 2 % sur la prime,
  • Avantage fiscal et imposition modérée en cas d’utilisation du contrat dans le cadre d’une épargne-pension ou d’une épargne à long terme,
  • Par le biais de la clause bénéficiaire, possibilité de léguer le capital à votre famille ou à un tiers,
  • Possibilité de modifier les bénéficiaires en cours de contrat,
  • Possibilité de couverture-décès,
  • Permet d’apporter un soutien financier aux héritiers en cas de décès en cours de contrat.

Assurance épargne Branche 23

Un produit de la Branche 23 est conclu sous la forme d’un contrat d’assurance-vie, à cette différence près qu’il est lié à des fonds de placement.

Le rendement dépend donc des performances de ces fonds et il peut être positif ou négatif.

Par rapport au produit de la Branche 21, une perte du capital est donc possible, même si, la plupart du temps, le rendement peut être supérieur. Les avantages ?

  • Régime fiscal :
    • Pas de taxe sur les opérations boursières,
    • Aucun précompte mobilier si le capital n’est pas protégé.
  • Large gamme de fonds d’investissement :
    • Actions
    • Obligations
    • Immobilier
    • Alternatifs
    • Etc.
  • Possibilité de couverture en cas de décès :
    • Permet d’apporter un soutien financier à vos héritiers en cas de décès en cours de contrat.
  • Choix du bénéficiaire.

Placements liés à un fonds d’investissement

Toutefois, les fonds d’investissement comportent également des risques. C’est pourquoi certaines compagnies d’assurances vous proposent des mécanismes de protection :

  • Protection du capital :
    Ce mécanisme permet, une fois arrivé à la date d’échéance, de récupérer au moins la somme investie à l’origine (hors frais d’entrée et taxes),
  • Limitation des pertes :
    • Possibilité de transfert automatique des avoirs vers un autre fonds moins risqué une fois un niveau négatif déterminé atteint,
    • Possibilité de réinvestir automatiquement en échelonnant l’investissement dans le temps,
    • Certaines options permettent que le seuil de limitation des pertes suive l’évolution positive de la valeur du fonds, pour limiter plus rapidement les pertes potentielles.
  • Sécurisation des bénéfices grâce à un transfert automatique des bénéfices vers un fonds moins risqué une fois un niveau déterminé atteint.

Décès et invalidité

Votre famille est votre bien le plus précieux. C’est pourquoi garantir son avenir financier reste un souhait pour chacun.

La perte d’un revenu dans un ménage peut avoir des conséquences dramatiques : comment assurer seul le remboursement d’un crédit, couvrir les frais d’obsèques, ou encore garantir le financement des études de vos enfants ?

Assurances en cas de décès

Assurance temporaire à capital constant

Elle peut répondre à différents besoins, comme :

  • Vous préserver des problèmes financiers ou d’une forte baisse de votre niveau de vie,
  • S’assurer que vos enfants auront les moyens financiers pour finir leurs études,
  • Couvrir les droits de succession,
  • Etc.

La durée de la couverture ainsi que le capital à assurer (constant durant toute la période du contrat) seront déterminés au moment de la signature du contrat.

Assurance solde restant dû

Cette assurance solde restant dû est prise en couverture d’un prêt hypothécaire ou tout autre crédit. Ainsi, en cas de décès avant la fin du remboursement du prêt, l’assureur remboursera le capital assuré.

Le montant de la prime est déterminé en fonction :

  • du montant emprunté,
  • de la durée,
  • du taux d’intérêt,
  • de l’âge du souscripteur,
  • du sexe,
  • et de sa bonne santé.

Assurance obsèques

L’enterrement et l’incinération coûtent de plus en plus cher.

L’assurance obsèques permet de prévoir une certaine somme d’argent visant à couvrir les frais de l’enterrement/l’incinération de l’assuré.

Ce produit met les proches à l’abri des mauvaises surprises et leur évite des soucis supplémentaires durant ces moments pénibles.

Voir toutes les assurances pour particuliers

Nos partenaires